Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/03/2012

CLAP DE FIN....???

 

Ça y est… c’est la fin de la première bataille....

Mais nous n'avons pas encore perdu la guerre....

Le Conseil Municipal de la Ville de Montpellier l’a voté lundi  soir... 250 logements seront construits sur le stade du Père Prévost ... Il subsistera un petit terrain de jeu (50 x40m) et des travaux seront faits pour aménager le stade rue Max mousseron...

Fin d’une première bataille où la puissance d’un promoteur n’a eu d’égale  que la méconnaissance du quartier par les collectivités locales. Seul  Philippe Saurel, conseiller général, qui connaît parfaitement le quartier s’est opposé violemment, dès le départ,  à ce projet. (au point d’en perdre sa délégation à l’urbanisme l’été dernier ?). Philippe Saurel est d’ailleurs  le seul élu municipal à avoir voté contre ce projet  lors du conseil municipal de lundi soir, contrairement aux autres membres de son groupe politique.... et contrairement aux NPA et aux Verts qui pourtant incluaient la défense de ce stade dans leur programme electoral...

Moi j’ai juste  quelques questions supplémentaires….  

Que sont devenues les 5000 signatures récoltées au printemps dernier, signatures de montpelliérains opposés à ce projet ? Pourquoi l’association du quartier n-a-t-elle pas été reçue avant ? Pourquoi n’y-a-t-il pas eu de concertation avec les habitants des Beaux-Arts ?

Qu’est devenu le testament par lequel le Père Prévost léguait ce terrain dans le seul but qu’il serve au sport et aux enfants du quartier ?

La mairie a-t-elle voté également la construction d’une crèche ? D’un nouveau groupe scolaire ? D'un parking souterrain ? Parce que 250 logements c’est a minima 500 habitants supplémentaires au cœur des Beaux-Arts..... Il aurait fallu le prévoir…

La mairie a-t-elle pensé à la création d’un bassin de rétention ? Parce que lors des épisodes cévenols automnaux des tonnes d’eau stagnent dans le stade du Père Prévost...Où cette eau va-t-elle aller ? Dans les rues du quartier ? Il aurait peut être fallu l’anticiper….

Pourquoi la mairie n’a-t-elle pas préempté ce terrain ? Je ne peux pas croire que c’est le coût de la préemption qui a guidé son choix. La Ville de Montpellier avait largement les moyens de préempter ce terrain…

Photo 053.jpg

Les habitants du quartier n’auront malheureusement jamais les réponses à ces questions … Et pourtant, ce que nous demandons est fort  simple : nous voulons juste comprendre pourquoi le montage d’une opération de promotion immobilière  a pris le pas sur l’intérêt et le bien être des habitants des  Beaux–Arts et l’équilibre général du quartier…..

 

 

 

 

 

 

 

08/03/2012

L'inégalité dont on ne parle jamais....

garder-son-nom-de-jeune-fille-1791782.pngEn cette journée de la Femme, j’ai envie de vous parler d’une inégalité dont on ne parle pas souvent voire jamais…Je ne vous parlerai pas de l’inégalité des salaires, du partage du temps de travail ménager, de parité ….Non je voudrais vous parler d’une inégalité dont personne ne parle mais qui pourtant est évidente pour chacun d’entre nous….


Cet après-midi, au bureau, j’ai appelé une de mes correspondantes habituelles et j’apprends qu’elle a changé de nom : s’est-elle donc mariée ou a-t-elle repris son nom de naissance suite à un divorce ?
Je ne me serais jamais posé cette question s’il s’était agi d’un homme…tout simplement parce que pour un homme les changements de statuts matrimoniaux ne passent pas par un changement de nom….

Tout un chacun peut donc deviner la vie (très) privée d’une femme juste en suivant l’évolution… de son nom….

Certes, suite à leur mariage, les femmes peuvent juxtaposer leur nom de naissance et le nom de leur époux… Au fil du temps, j’ai pu constater que souvent le nom de naissance disparaissait au profit du nom d’épouse. D’ailleurs, personnellement, j’ai eu la même attitude… Après quelques années de « Fitoussi-Dray », mon nom de naissance a peu à peu disparu… et désormais, mon nom d'usage est  celui de mon mari….

Faites – y attention, autour de vous et vous verrez qu’en fait vous connaissez parfaitement la situation affective des femmes autour de vous ….. alors que vous ignorez si les hommes qui vous entourent sont mariés ou pas...



C’est une toute petite inégalité ….mais en fait, réfléchissez bien....

elle est de taille....