Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

16/01/2013

Faites des Lumières, quartier des Beaux-arts, samedi 26 janvier...

 

 

 

N’oubliez pas….

Samedi 26 Janvier aura lieu la Deuxième Faites des Lumières…. Rendez-vous à 18H30 au Stade du Père Prévost (rue Beauséjour) pour une descente aux Flambeaux… Direction  Place des Beaux Arts …. Où musique et fanfares nous attendent…


Venez nombreux…

Les  Beaux-Arts ....  le quartier où la fête ne s’arrête jamais….

faites des kulieres.jpg

09/01/2013

"Philippe Saurel, l'obstiné" par Jacques Molenat, "l'express" Mercredi 9 janvier 2013

 

Une certitude guide de la vie de Philippe Saurel, socialiste, dentiste, conseiller général et adjoint à la culture. Il sera, en 2014, le maire de Montpellier. C'est quasi inscrit dans son ADN, peut-être même dans les astres. Peu importent les voix et les chemins : « Je ferais tout pour obtenir l'investiture du parti : si je n'y parviens pas je n'exclus aucune hypothèse »

A 54 ans l'homme porte beau. Il a la grande fierté d’être un montpelliérain de vieille souche. Sept générations d'ancêtres l’ont précédé dans sa ville. Il est le premier consul de Baron de Caravètes, une confrérie qui magnifie les traditions de Montpellier et dont les cérémonies d'intronisation se font en grande tenue : toge rouge à parement noir, col pointu en dentelle, chapeau inspiré des maitres de l'École de Médecine au 18e siècle.

Philippe Saurel est aussi un franc-maçon assidu. Il lui arrive de quitter le conseil municipal parce qu'une planche l’attend aux Apprentis Ecossais, son   atelier à la Grande Loge de France, dont il a été le vénérable. Le frère Saurel a même exploré dans une thèse menée à l'université Paul Valéry l’histoire des loges maçonniques à Montpellier au  XVIIIe siècle.

Dans les affaires publiques, Saurel n’a eu qu’un maître, Georges Frêche : «C'est le seul qui m’ait donné ma chance. J'ai appris la politique avec lui. Il m'avait désigné sur Montpellier » assure-t-il. Les rapports de ce solitaire avec les autres grands élus socialistes sont tendus. André Vézinhet président du conseil général, a fait obstacle à sa candidature dans sa circonscription aux dernières élections législatives.

Jean-Pierre Moure ne supporte ni ses  mises en cause virulentes de la campagne Montpellier Unlimited, ni l’accusation d'avoir augmenté la taxe d'habitation pour « financer sa future campagne municipale ». Saurel se moque des remous. Seule l’intéresse la conquête de la mairie. Il met en avant sa notoriété, sa connaissance intime de la cité, son expérience d’adjoint dans trois secteurs clefs : les affaires sociales, l’urbanisme et la culture. Il  mijote une liste « très ouverte » où le centre-droit aura sa place. Il s'est assuré du concours du premier publicitaire de Georges Frêche, Daniel Boulet, le père de la fameuse campagne « Montpellier la surdouée » au début des années 80. Un talisman ?

Jacques Molenat

 9 Janvier 2013


PHILIPPE PEYROU.jpg

 


 N'oubliez pas :  Pour soutenir la candidature de Philippe Saurel aux élections municipales de 2014, il suffit d'envoyer un mail à l'adresse suivante : saurel2014@gmail.com

 


 

04/01/2013

Colère

Assez, j’en ai assez….. Assez de lire ici et là (par exemple dans les commentaires de midilibre.com du jour) que les gens qui bénéficient des aides des Restos du Cœur, de la Banque Alimentaire sont des profiteurs, souvent au teint basané…

Assez de voir qu’une majorité de mes concitoyens croient que le système de solidarité de notre pays, ne profite qu’à des gens qui « arnaquent » le système…..

 ***

Parce que vous croyez que c’est sympa d’aller quémander de l’aide pour se nourrir ou nourrir ses enfants ?

Parce que vous croyez que c’est sympa de devoir subir une situation de précarité certaine… ? D’être tributaire d’une collecte, d’un système qui peut s’écrouler à tout moment (on l’a vu récemment quand il a été question que le Programme Européen d'Aide aux plus Démunis -PEAD- soit supprimé, question qui d'ailleurs n’est pas tranchée à ce jour).

Parce que vous croyez que c’est facile la vie avec un, deux, trois gamins, avec comme revenu le RSA et les allocs ?

Parce que vous croyez que ces personnes aidées et soutenues par notre système social ne préféreraient pas travailler, gagner leur vie, partir en vacances, et même soyons fous..... je suis sure qu’ils rêvent de payer des impôts… !

Parce qu’il est bien plus facile, quoiqu’en disent certains, de vivre avec des bons revenus, partir en vacances et ne pas s’inquiéter du repas de ses enfants que d’être bénéficiaire du RSA, des « allocs », et de se priver du superflu pour pouvoir un peu gâter ses enfants…

La faim et la précarité restent  un des plus grands fléaux de notre temps...et ceux qui la subissent ne sont pas des profiteurs aux dents aiguisées mais, dans la plupart des cas,  des gens comme vous et moi pour qui un jour tout a basculé....

aide alimentaire.jpg

 

 

 

 

 

 

Programme européen d'aide aux plus démunis (PEAD)