Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/08/2013

La reponse de l'Agglomeration de Montpellier

Je reproduis ici in extenso la réponse non signée que j'ai reçue via la messagerie de ce blog de l'Agglomération de Montpellier. Je vous laisse juger.

 

 

"Madame la Conseillère générale suppléante, Nous regrettons profondément la confusion dans votre message entre citoyenneté et militantisme ainsi que la démesure de vos insinuations et de vos propos, notamment quand vous évoquez les « meilleurs états totalitaires ». Ceci d’autant plus que vous les revendiquez en tant que suppléante élue de la République. Nous nous réjouissons néanmoins de l’intérêt que vous portez aux débats communautaires. Nous nous réjouissons également que notre initiative, encore peu répandue en France, de diffuser la séance en direct et en intégralité vous ait permis de suivre les débats, malgré l’impossibilité d’y assister physiquement dans les tribunes réservées au public. Vous étiez nombreux à souhaiter assister aux débats hier soir et notamment plusieurs manifestants. L’ensemble de ces citoyens ont pu pénétrer dans l’hôtel de Montpellier Agglomération et, s’agissant des manifestants, faire entendre leur point de vue en scandant leurs slogans et déployant leurs banderoles. Dans la limite des places disponibles, nous avons accueilli tous les citoyens qui se présentaient et également des manifestants. Une fois toutes les places occupées, nous avons été contraints de refuser les spectateurs supplémentaires pour des raisons évidentes de sécurité, qui engagent la responsabilité de la collectivité. Nous tenons par ailleurs à préciser que si les séances sont publiques, les personnes qui y assistent ne doivent pas perturber les débats, afin d’en garantir la sérénité et le démocratisme. S’agissant de la présence d’agents de la collectivité dans les tribunes du public, les propos que vous retranscrivez d’une presse manifestement mal renseignée n’engagent qu’elle. Nous vous invitons à exercer votre droit citoyen régulièrement et vous pourrez observer qu’à chaque séance plusieurs agents de la collectivité assistent au Conseil communautaire dans les tribunes publiques sans jamais les remplir. Nous tenons à ce propos à vous rappeler qu’ils sont également des citoyens et particulièrement intéressés par des débats portant sur des dossiers sur lesquels ils ont travaillé. Nous comprenons parfaitement la déception qui vous anime en vous étant déplacée sans pouvoir trouver une place libre en tribune pour assister à ce Conseil communautaire. Nous en sommes sincèrement désolé et espérons que votre « colère » trouvera à s’apaiser.

Au plaisir de vous accueillir lors d’un prochain Conseil communautaire, Montpellier Agglomération"

Les commentaires sont fermés.