Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/10/2015

Être ou ne pas être de gauche !

image.jpg

 

Et voilà l'insulte suprême est de retour....

Je ne suis plus de gauche...

 

C'est régulier depuis qu'en mars 2014 Philippe Saurel a gagné les élections municipales, tous les 4 matins, mes anciens camarades me disent régulièrement   que je ne suis plus de gauche.

 
C'est être de gauche de cautionner les tambouilles électorales ?
Qui font - entre autre - qu'à moins de deux mois des élections régionales les listes ne sont toujours pas composées, alors que le PS est un parti organisé, structuré avec des militants, des sections... et que le vote des listes par les militants a eu lieu il a de nombreuses semaines...
 
C'est être de gauche de cautionner ce pseudo référendum, plus grande mascarade démocratique des 15 dernières années.... ?
Urnes volantes dans les rues, contrôles réduits à néant, votes par internet illimités......
 
C'est être de gauche de soutenir tous ces alimentaires qui ne vivent que de la politique depuis des années ?
Et je préfère ne pas évoquer le cas du Premier Fédéral Heraultais payé par la Fede ....sans doute pour le remercier d'avoir fait perdre Montpellier au PS en 2014 ou pour  le féliciter du non accord avec Saurel en 2015 !
 
C'est être de gauche de rester dans un parti où les instances fédérales dans notre département par exemple ne fonctionnent qu'à peine ? 
Combien de réunions du Conseil Federal du PS34 depuis 2013, fédération où le plus beau serpent de mer reste l'adoption du règlement intérieur ? 
 
Militants et ex camarades, réveillez vous ! 
 
Le parti socialiste n'a plus de gauche que la Rose dessinée sur son logo, logo et couleur que vos candidats aux départementales n'ont même pas osé mettre sur leur bulletin de vote ! 

Les commentaires sont fermés.