Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/02/2016

COMMUNIQUE DE PRESSE DU GROUPE HERAULT CITOYENS, 17 février 2016

 

Le groupe HERAULT CITOYENS a voté, ce jour, contre le budget primitif proposé par Kleber MESQUIDA et le groupe socialiste et apparentés, au Conseil Départemental de l’Hérault.

 

Tout d’abord, et principalement, car ce budget annonce une augmentation du taux d’imposition à laquelle nous sommes fermement opposés.

 

Par ailleurs, les dotations allouées auparavant aux Conseillers Généraux sur leurs cantons d’élection, ont été supprimées, tant au niveau voierie et patrimoine qu’associatif.

 

La démocratie selon Kleber MESQUIDA, c’est un seul homme - lui-même - qui alloue à l’ensemble des associations et des communes de notre Département, les dotations qui étaient auparavant arbitrées par les Conseillers Départementaux et validées par la suite en Assemblée.

 

Jamais André Vézinhet ne se serait permis de remettre en cause de cette manière la légitimité de l’élection de chaque conseiller général.

En votant contre le budget, nous avons refusé de cautionner :

1/ La baisse de 12% sur la modernisation et la sécurisation des routes

2/ La baisse de 10% des subventions aux associations culturelles

3/ La baisse du budget de fonctionnement de la Maison Départementale des Personnes Handicapées

 

Diminution des dépenses, augmentation des impôts : où va l’argent public ?

 

Michèle DRAY FITOUSSI

Présidente de groupe

12/06/2013

Michèle Dray-Fitoussi : 20 ans sur la FM (7Officiel, édition Montpellier, 12 juin 2013)

 Il y a 30 ans, Michèle Dray-Fitoussi assiste à la première émission de RJL. Animatrice benevole d’une émission pour les enfants de 1983 à 1987, la suppléante de Philippe Saurel au Conseil Général, et militante PS évoque les débuts de Radio Aviva et son évolution

Le 19 avril 2013, Michèle Dray poste un Tweet : « Il y a longtemps, RJL (Radio Juive Languedoc) diffusait sa première émission… un de mes plus beaux combats ».

Le 19 avril 1983, en effet, Michèle Fitoussi  a tout juste 20 ans et assiste, en direct, à la toute première émission de l’aïeul de radio Aviva : « Au départ, la création de RJL est un projet culturel porté par Daniel Perez, soutenu par les associations et la jeunesse juive de Montpellier », raconte Michèle, alors responsable locale des éclaireurs israélites de France : « Daniel voulait créer un outil pour la diffusion de la culture juive ». A l’époque de la création des radios libres, le projet suscite l’enthousiasme de la jeunesse : « Au début, RJL était installée dans un local au sous-sol. On avait un slogan improbable : « la radio du contact ». On était pas très bons en communication à l’époque (rires), mais on a réussit à obtenir la première fréquence sur la bande FM pour Montpellier, le 88 MHZ, qui est toujours la même pour Aviva ».

Pendant plusieurs années, Michèle partage le quotidien des bénévoles : « Nous sommes tous passés derrière le micro. Faute de grille de programme, au début, les bénévoles passaient pour savoir s’ils pouvaient avoir un horaire. Puis on revenait s’asseoir derrière le micro ! Au fur et à mesure, la radio s’est structurée en se dotant d’une grille. J’ai ainsi animé une émission pour les enfants Kol a yeladim – la voix des enfants - chaque mercredi et dimanche  matin ». En 1987, la bénévole est toutefois obligée de lever le pied : « RJL était devenue Radio Aviva (qui signifie, le renouveau, le printemps) et j’ai assisté à la professionnalisation de la radio… Cette évolution était nécessaire. Mais si j’écoute toujours Aviva, qui est devenue une vraie radio généraliste, j’avoue que je garde la nostalgie des débuts, d’une grande période de liberté et de créativité »


L’an prochain, le 19 avril 2014, à l’heure du renouveau printanier, Michèle Dray tweetera sûrement pour Radio Aviva : « « En 1983, j’ai vécu la première émission de RJL comme l’aboutissement d’un vrai projet collectif… Il y a beaucoup de dates qui comptent dans ma vie de militante, mais aucune qui ne soit aussi symbolique et chargée de sens que celle-là ! »

                              7officiel, édition du mercredi 12 juin 2013 

14/04/2013

Ballade à la Paillade/Mosson à l'occasion de la ZAT

 

La 6ème Zone Artistique Temporaire (ZAT) se tenait ce week-end dans le quartier de la Mosson....

Un moment fort agréable… Des spectacles réussis… Des associations de quartier mobilisées… et des habitants aux visages heureux.

Heureux car fiers de montrer leur quartier sous un autre jour… Non la Mosson ce n’est pas qu’un stade de foot et des tours. La Mosson/Paillade c’est un quartier plein de vie… Un quartier aux multiples contours….

Et malgré les oiseaux de mauvaise augure qui prédisaient.....des émeutes (!!) la Révolution Pailladine n’a pas eu lieu…. Ou plutôt si…. Une révolution de couleurs, de spectacles, de sourires et d’éclats de rire…

La volonté politique réelle de choisir des artistes locaux et de laisser les associations locales s’investir dans l’organisation de cette Zat a porté ces fruits…

Bravo à Philippe Saurel d’avoir su faire confiance aux habitants de la Paillade.

Les Pailladins étaient si fiers de montrer leur quartier sous un autre angle.        

                                                                                                                                                                                                                                 A la ZAT Mosson/Paillade j’ai tout simplement rencontré des gens heureux.

134.JPG

 

082.JPG095.JPG135.JPG